Tout savoir sur la peinture naturelle

Désireux de donner un coup de neuf à votre intérieur sans vous ruiner, en respectant l’environnement et en préservant votre santé ? La peinture naturelle, ou peinture bio, est faite pour vous !

Rate this post
Pas de commentaire

Peinture naturelle, qu’est-ce que c’est ?

La peinture naturelle est uniquement composée d’éléments qui ne représentent de danger ni pour l’homme, ni pour l’environnement.

Qu’y a-t-il dans une peinture classique ?

Dans la peinture, on retrouve trois éléments : du pigment, un liant et un solvant.

  • Le pigment détermine la couleur
  • Le liant assure une cohésion entre les différents pigments
  • Le solvant, qui est volatile, détermine la facilité d’application. Ce dernier est toxique !

Et la peinture naturelle alors ?

La peinture naturelle est bien plus respectueuse de l’homme et de la nature :

  • Ses pigments sont essentiellement minéraux et organiques : ocre, curcuma, argile, carbonate de calcium.
  • Pour le liant, elle privilégie également le naturel : chaux, bière, huile végétale, farine
  • Quant au solvant il ne représente aucun danger: essence d’aromates, terpènes d’agrumes, térébenthine balsamique
  • Un quatrième élément, la charge, rend la peinture plus épaisse et limite la dose de pigments (souvent onéreux), il s’agit de craie, de talc, d’argile…

La peinture naturelle : la fin des substances toxiques

On compte de plus en plus de substances toxiques dans les produits du quotidien, le danger qu’ils représentent n’est pas négligeable, il faut être vigilant !

Les COV (Composés Organiques Volatiles) empoisonnent l’atmosphère et dégradent notre santé, surtout celle des jeunes enfants.

Les peintures traditionnelles en comportent toutes, parfois même en très forte quantité, dans le solvant.

Une seule alternative : la peinture bio, soit pas plus de 5 grammes de COV par litre.

peinture naturelle non toxique qualité air intérieur

La peinture naturelle est une peinture non toxique

Choisir une peinture naturelle c’est également dire adieu aux métaux lourds responsables de graves problèmes de santé (sclérose en plaques, maladies neurodégénératives, cancer des voies respiratoires et digestives…).

Comment m’assurer qu’une peinture soit naturelle ?

Vous savez maintenant ce qu’est la peinture naturelle, mais comment repérer les bons produits pour ne pas faire d’erreur lors de l’achat ?

Les peintures biologiques arborent le label ECOCERT qui garantit leur non-toxicité. Ce label n’est attribué qu’après de nombreux tests validant la qualité et l’éthique du produit ; Ecocert effectue ensuite des contrôles surprises tous les ans sur l’ensemble de la chaîne de production.

Ce label vous garantit que ce que vous achetez est respectueux de l’environnement et de la santé humaine.

A noter

Ecocert est plus strict (donc plus fiable) que l’Ecolabel européen ou encore le label NF environnement. Intéressez-vous systématiquement à la composition du produit que vous achetez pour ne pas vous laissez berner par de soi-disant produits « bio ».

Ce qu’il faut retenir de la peinture bio

  • Composée uniquement à base d’éléments naturels, il s’agit d’une peinture non toxique pour l’homme. Elle peut-être utilisée sans danger dans les pièces à vivre et les chambres d’enfants.
  • Son application est facile et agréable.
  • Elle convient à la plupart des supports, elle est lessivable et de bonne qualité
  • Vous avez le choix entre différents types de finition :
    • le fini mat utilisé le plus souvent pour les plafonds ou pour créer une ambiance feutrée ; il masque les petites imperfections de vos murs mais résiste moins aux nettoyages fréquents.
    • Le fini satiné apporte une certaine luminosité à la pièce ; utilisé dans les chambres et les pièces à vivre, il résiste aux nettoyages mais peut faire ressortir les défauts de votre mur.
    • Enfin, le fini brillant réfléchit la lumière grâce à son effet miroir ; il agrandit votre pièce et est facile d’entretien, mais risque lui aussi de mettre l’accent sur les imperfections de vos murs.
  • Elle peut-être utilisée à l’intérieur comme à l’extérieur.
    Pensez tout de même à adapter le type de peinture naturelle en fonction de votre support : par exemple, celles qui sont à base de chaux ou d’argile sont plutôt recommandées pour les intérieurs car elles tiennent mal sur les surfaces poreuses.
    Laissez-vous guider par l’étiquetage et si vous avez un doute, demandez conseil à un professionnel.
  • Une peinture bio fait-maison c’est possible ! Des recettes faciles à réaliser sont disponibles sur Internet : vous ferez des économies et vous serez sûrs de la composition de votre produit.

Avantages et inconvénients de la peinture naturelle

Pas encore convaincu ? Récapitulons les points positifs et négatifs de la peinture biologique :

Avantage : Inconvénient :

  • Non-toxicité, respect de l’homme et de la nature. Certains pots sont même recyclables alors que ceux des peintures classiques doivent être jetés car toxiques.
  • Laisse respirer le support contrairement aux peintures traditionnelles qui le bouchent .
  • Bonne pénétration et donc bonne résistance dans la durée.
  • Odeur peu forte et non nocive.

  • Séchage lent (6 heures en moyenne pour chaque couche).
  • Prix plus élevé que les peintures traditionnelles.
  • Choix quelque peu restreints en matière de couleurs.

Le prix souvent élevé des produits biologiques en décourage plus d’un. La peinture naturelle est-elle vraiment inaccessible aux petits budgets ?

Et sinon, combien ça coûte ?

Sachez qu’il vous faut compter entre 20 et 40 euros le litre contre 2 à 20 euros pour des peintures traditionnelles.

Peindre soi-même ou faire appel à une société de peinture ?

Si vous vous sentez l’âme d’un peintre, vous allez pouvoir travailler à votre rythme pour terminer dans les délais qui vous conviennent. Au delà de la satisfaction personnelle de l’avoir « fait tout seul », vous allez économiser de l’argent et vous pouvez même mettre à contribution vos amis ou votre famille pour plus d’efficacité !

Cependant, il est possible que votre travail ne soit pas aussi parfait que celui d’un peintre professionnel. Vous ne maîtrisez pas toutes les techniques et ne possédez pas forcément le matériel idéal. Si la surface à peindre est particulièrement imposante, vous risquez d’y passer beaucoup de temps si vous êtes seul, un peintre, grâce à son expérience, travaille plus vite, plus efficacement, tout en risquant moins de tomber ou de se blesser… Mais cela a un coût !

Pour peser le pour et le contre, n’hésitez pas à demander des devis à des professionnels, à vous de voir si cela vaut le coup d’embaucher un spécialiste ou si vous préférez vous lancer vous-même.

Formulez une demande de devis!
de
à

Leave a Reply